À l’origine de la création…

Pour ma première création, il m’apparaissait essentiel de sonder des univers qui m’ont toujours passionnée, intriguée, interpellée. J’ai le désir de créer une œuvre personnelle, très près de mon imaginaire et de ma naïveté d’enfant pour ainsi réussir à toucher le jeune spectateur et lui faire vivre une aventure théâtrale marquante. Pour ce faire, j’ai débuté mon travail de recherche et de création autour d’un thème fort qui me fascine depuis très longtemps : la mythologie.

Mes recherches m’ont menée au mythe grec de Glaucos et Scylla. On y évoque la force, la puissance et le mystère des océans. Métamorphoses, interventions de créatures fantastiques et amour sans retour composent la trame de ce mythe. Cela m’évoqua toute une dramaturgie qui a grandement teinté mon imaginaire d’enfant. Je pense notamment à des personnages importants de la mythologie slave. Le Vodnik, un génie des eaux mystérieux qui capture les jeunes filles pour les attirer au fond des eaux et son pendant féminin la Roussalka. Le compositeur tchèque, Antonín Dvo?ák, s’en est directement inspiré pour son opéra du même nom. Je ne peux passer sous silence La Petite Sirène, d’Hans Christian Andersen, dont la version originale démontre toute la fragilité et les difficultés des relations humaines.

Inspiré par tous ces univers aquatiques et magiques, je me suis plongée dans ma propre interprétation d’un récit marin. En voici un résumé :

Sur le rivage, un petit pêcheur rêve… Les profondeurs de l’océan l’attirent tant qu’il y plonge. Il est vite malmené par la force des eaux. C’est alors, qu’une étrange métamorphose se produit. Le petit se voit transformé en une créature marine aux cheveux verts comme la mer. Le monde marin lui est désormais moins hostile. Il se lance dans une exploration qui lui fait découvrir une pléiade de créatures plus étranges les unes que les autres. Puis, les courants l’emportent vers un rivage inconnu. Des profondeurs de l’eau, il aperçoit une jeune fille qui joue sur la grève. Cette rencontre inattendue provoque de grands bouleversements. Comment s’apprivoiser l’un et l’autre quand on est si différent?

N'hésitez pas à partager!
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Email this to someone

Une réponse sur “À l’origine de la création…”

  1. J’ignore si cela peut vous être utile, mais je suis époustouflé par la ressemblance entre toutes les mythologies. Je me dis donc que leur interprétation doit remonter à une science unique. Une des meilleures sources sur la question se trouve chez l’un des plus grands mythologues du monde, trop peu connu aujourd’hui: Michael Maier, auteur de « Les Arcanes très secrets » 1614, édité récemment en français chez Beya Éditions (Belgique).
    Toute la symbolique de la mythologie y est magistralement évoquée, avec preuves à l’appui et une quantité incroyable de citations d’auteurs anciens.
    Félicitations pour votre idée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.