Créer plus fort que le feu

Montréal, 9 septembre 2017

Cher Jacques,

Au moment de débuter notre résidence de création au Studio-théâtre, nous apprenons une terrible nouvelle. Le théâtre de la vieille Forge où nous avons passé des moments inoubliables vient d’être emporté par les flammes ce matin. Le choque est terrible, nous nous sentons si impuissants. Nos amis et collègues vivent un drame sans précédent et nous sommes si loin.

Tout ce que nous pouvons faire, c’est continuer, poursuivre la création malgré la désolation. Leur force dans la tragédie nous inspire, comme ils le disent si bien, chantons plus fort que le feu. Créons plus fort que le feu!

https://autourdepetitevallee.com/

Nous nous retroussons les manches et nous nous adjoignons de nouvelles forces. Notre duo devient trio avec l’arrivée de Laurence Gagnon comme scénographe. Nous partageons la conviction que ton univers prendra toute son ampleur quand nous aurons réussi à saisir toutes ses dimensions. Nous travaillerons ainsi de concert pour assembler les images, les lieux, les personnages qui jaillissent de tes écrits.

 

Mais par où commencer Jacques? Parfois la tâche nous semble colossale, vertigineuse. Pour se donner un point de départ, nous sommes allés chercher le bureau du grand-père de Sabrina, nous l’avons dépoussiéré et installé au centre de la scène. Un bureau, peut être un peu semblable au tien, sur lequel tu as créé, soigné, rédigé avec ton encre bleu, bleu comme la mer.

Nous avons aussi trouvé des objets et des marionnettes qui nous semblent pouvoir habiter ton espace et qui nous inspirent aussi. Ce sont des points de départ à une exploration qui nous mènera bien plus loin… au pays de ton œuvre dense et foisonnante.

Nous poursuivons nos lectures, nos découvertes, nous nous sentons chaque jour de plus en plus immergés dans ton monde. Jacques, c’est immense et profond. Pour s’y retrouver, d’instinct nous ressentons le besoin de cartographier cet univers, un univers où s’entremêle ta vie, tes écrits, nos réalités et nos expériences présentes. Tout nous semble fortement relié. Voilà pourquoi nous avons créé notre cartographie feronnienne. Cette carte est maintenant notre point de repère, nous y ajoutons des dimensions et la modifions presque chaque jour.

Jacques, savais-tu qu’il existe une société des amis de Jacques Ferron. Nous avons été très intrigués par cette société qui semblait poser plusieurs actions très intéressantes pour raviver la mémoire de ton œuvre. Nous avons établi de premiers liens avec Julien Vallières et déjà il nous en a appris beaucoup.

Nous devons aussi te parler d’une rencontre importante, celle de ton petit fils, Nicolas Ferron. Grâce à des connaissances communes, nous avons été mis en contact avec lui. Il est musicien! Dès la première rencontre, nous avons eu une très bonne impression et nous avons senti que nous étions sur la même longueur d’onde. Nous avons donc terminé cette période de création en l’invitant pour une session de musique et marionnettes. Quel moment magnifique! Comme si nos univers se rassemblaient en un tout inspirant. Il amène une profondeur et une dynamique qui nous portent avec enthousiasme vers la suite.

N'hésitez pas à partager!
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Email this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.