Ondin prend forme

Voilà que s’achève une étape cruciale de la création. Le travail fut colossal, et nous nous y attelons depuis près de quatre semaines. Tentant avec ardeur de mettre en commun nos univers pour réussir à n’en faire plus qu’un, j’ai poursuivi le travail dramaturgique en restant sensible aux fabuleux objets qui nous entouraient.

Transportée par la force d’évocation du tambour d’océan de Maryse Poulin, je lui ai donné une place centrale dans la pièce: il agit comme fil conducteur.  Lié directement à la mer, il lui insuffle la vie,  il fait apparaître Ondin, danse avec Mélusine et permet aux deux enfants de trouver un espace commun où leurs différences font place à leurs ressemblances. Ces deux enfants solitaires, séparés par la mer, se trouveront en son cœur.

Voici enfin nos deux enfants de la mer, Ondin et Mélusine, dessinés par Josée Bergeron-Proulx et réalisés par Isabelle Chrétien:

Avec Gabrielle Garant, notre nouvelle comparse régisseuse-marionnettiste, nous sommes désormais un réel trio de fées sur scène. Grâce à elle, nous avons pu développer et enrichir les différents tableaux de l’histoire, ainsi que la fluidité de la manipulation de l’espace et des marionnettes. À la fin de la période de travail, elle semble maintenant faire partie du projet depuis les tout premiers débuts. Comme je suis heureuse d’avoir fait ce choix!

Dans le cadre de notre résidence au Centre Culturel de Pierrefonds, nous avons eu la chance de rencontrer des enfants et de leur présenter le résultat de nos efforts. Quelle riche rencontre! Des enfants de toutes origines confondues se sont identifiés aux personnages et ont réagi spontanément à nos propositions. Nous avons même discuté avec eux après la présentation. Les enfants se sont laissé transporter dans notre univers marin.

Reste encore un beau chemin à parcourir avant la première au Festival Petits Bonheurs Montréal le 4 mai prochain. Vous pourrez ensuite voir le spectacle à Petits Bonheurs Longueuil le 13 mai et ensuite au Studio-théâtre de L’Illusion.

Les photos sont de Josée Bergeron-Proulx, sauf celle de Mélusine qui est de moi 🙂
Merci Josée!

Sabrina Baran

N'hésitez pas à partager!
Share on Facebook2Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Email this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.