Recherche d’universel

En explorant la grève de la Gaspésie, nous avons fait de formidables découvertes. Des roches, des algues et des bouts de bois de toutes sortes échoués sur la plage. Ces objets, empreints d’une vie et d’une histoire riche et mystérieuse, sont de véritables œuvres d’art façonnées par la nature elle-même.

Nous n’avons pu nous empêcher d’en récolter et d’en ramener avec nous.

Suite à notre résidence, Josée Bergeron-Proulx, la scénographe d’Ondin, a approfondi ses recherches. C’est dans les coutumes de la pêche du monde entier qu’elle a puisé son inspiration.

La beauté et le contraste du bois vieilli, des pierres polies, de l’eau qui miroite et de la
transparence des filets de pêche seront la base de notre univers visuel.

À travers le monde, les paysages diffèrent, mais ces éléments de la nature se retrouvent dans tous les coins du globe et représentent bien la culture universelle du bord de mer…

Grâce aux matériaux brutes que nous mettrons en contraste avec la douceur de l’eau, nous réussirons, je l’espère, à créer un univers enveloppant nos petits spectacteurs et leur permettant de plonger avec Ondin au cœur de l’océan.

Voici la maquette de notre espace scénique :

Josée travaille encore sur les croquis des marionnettes, nous pourrons bientôt vous les présenter!

N'hésitez pas à partager!
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Email this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.