Une création plus grande que nature!

Une nouvelle et mystérieuse création pour les tout-petits verra le jour au printemps 2017. Nous vous invitons à suivre pas à pas l’équipe de L’Illusion dans cette grande aventure! En effet, notre blogue de création sera dédié au processus artistique, dirigé par Sabrina Baran.

Encore très fébrile à parler de ce nouveau spectacle, Sabrina expose ici les différentes étapes qui ont guidé sa réflexion jusqu’à présent.

Les premiers pas de la recherche

S’inspirer dans la littérature

À l’hiver 2015, je me suis plongée dans l’exploration de recueils inédits avec comme objectif de mieux cerner les caractéristiques des personnages féminins peuplant la littérature mondiale. Comme il arrive souvent dans ce genre de recherche, une époque m’a interpellée plus que toute autre, celle de la fin du XIXe siècle se démarquant par son approche décadente, teintée d’humour et volontiers provocatrice.

J’y ai rencontré des auteurs qui m’étaient jusqu’à alors inconnus : Jean Lorrain  (Princesses d’ivoire et de tristesse) et Catulle Mendes (Les oiseaux bleus).  Ils m’ont ouvert la porte d’un univers que je qualifierais de sans fin : celle d’une approche subversive et moderne des contes merveilleux. Les personnages féminins, qui peuplent ces récits, sont dotés de forces et de pouvoirs à l’emprise indéniable sur le monde réel. Doucement, mais oh combien sûrement, ils m’ont ramenée au maitre du merveilleux de cette époque : Hans Christian Andersen. Son conte Poucette, avec comme héroïne un être fragile, déraciné et balloté d’univers en univers, s’est imposé par sa contemporanéité et son universalité. Voilà comment a surgi ce désir de créer un récit poétique et épique qui, tant par la forme que par le propos, abolira la frontière des genres pour aller au-delà des possibles actuels.

Sabrina

 

Un atelier-spectacle exploratoire

En juillet et août 2015, Sabrina a créé et animé un atelier-spectacle exploratoire autour du conte Poucette, personnage féminin en quête d’elle-même dans un environnement hostile. L’artiste visuelle, Fannie Yockell, et la musicienne, Maryse Poulin, l’accompagnaient dans cette étape cruciale pour l’évolution de son travail de création. En tout, quinze (15) ateliers-spectacles ont réuni près de 300 jeunes, âgés de 5 à 12 ans. Tous sont devenus maîtres du destin de l’héroïne en décidant des lieux et des personnages qu’elle croiserait sur son chemin.  En s’interrogeant sur les diverses émotions qui habitaient Poucette au fil de son aventure, ils ont  ainsi fait ressortir sa soif d’affirmation, son courage et sa résilience.

Atelier-spectacle estivalImpossible d’oublier le visage rayonnant de cette jeune fille déployant les ailes de Poucette et vivant en parfaite symbiose avec le personnage le bonheur d’une liberté enfin trouvée ! J’avais sous les yeux l’essence même du métier de marionnettiste : la capacité de ressentir une émotion intérieure jusqu’au bout de ses doigts et de la dévoiler au grand jour.

Sabrina

Stage de recherche et création à l’Institut international de la marionnette

RésidenceSabrina est présentement à l’Institut international de la marionnette de Charleville-Mézières afin de suivre un stage donné par Camille Trouvé, Brice Berthoud et Thierry Collet de la compagnie Les Anges au plafond. En compagnie de 17 autres jeunes marionnettistes provenant des quatre coins de la planète, elle explore la manipulation visible et invisible lors de 3 semaines de recherche, d’expérimentation et de présentation.

Ce stage lui permettra de s’inspirer de  toute cette effervescence créative pour affiner les thématiques qui la guident, pour découvrir de nouveaux univers artistiques et pour confirmer des intuitions. Suivez ses aventures en photo sur notre page Instagram avec le #stagevisibleinvisible

N'hésitez pas à partager!
Share on Facebook14Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Email this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.