Une équipe de création du tonnerre!

Alors que nous entamons le dernier droit avant la première, j’aimerais prendre le temps de remercier la fabuleuse équipe d’artistes talentueux qui ont travaillé d’arrache-pied avec moi pour rendre ce projet possible.

D’abord, Maryse Poulin, qui a osé se mettre en danger comme musicienne et sortir de son espace de confort pour évoluer dans l’espace scénique. Présente dès les débuts du processus de création, elle a effectué une recherche sonore impressionnante. Elle nous a fait découvrir des instruments plus intéressants les uns que les autres. Elle a composé un univers musical tout en sensibilité qui nous accompagne et nous emporte dans l’univers marin, tant à la surface que dans les profondeurs.

Gabrielle Garant, qui s’est jointe à nous à titre de régisseuse au départ, a appris à la vitesse de l’éclair à manipuler notre structure mer, cette géante marionnette à fil. Si vite, qu’elle a pu prendre à sa charge de plus en plus de marionnettes du spectacle.  Lors des laboratoires, je lui demandais: «Pourrais-tu manipuler ce personnage, juste pour essayer?» Et voilà que la magie opérait. Son extraordinaire capacité à faire plein de choses en même temps a vraiment contribuée au rythme de la création!

Josée Bergeron-Proulx a joué un rôle plus qu’essentiel à la réalisation du projet. Très à l’écoute de mes aspirations pour cette création, elle est allée de l’avant, écoutant son instinct, récoltant la matière qui nous parlait. Elle a compris mon univers et a su amener les idées plus loin pour créer cet univers visuel fascinant. Elle a confié la réalisation des décors à l’équipe d’ACME, mais a réalisé une grande partie de l’univers visuel elle-même. Elle s’est impliquée à tous les niveaux et elle est restée disponible tout au long du processus pour s’assurer que tous les petits détails fonctionnaient. Elle signe donc la scénographie et les costumes.  Elle a également conçu le visuel des marionnettes, tout en en réalisant plusieurs.

Isabelle Chrétien a su, grâce à ses mains de fée, transposer Ondin et Mélusine du 2D au 3D à la perfection. Après quelques essais, elle a surpris tout le monde en créant notre petit poulpe de manière toute simple. Dès la première minute où elle nous l’a présenté, nous l’avons adopté. Nous avons travaillé par étapes et, à chaque fois, Isabelle usait de créativité pour trouver la meilleure solution de manipulation adaptée à nos besoins. De cette façon, les marionnettes sont d’une mobilité fabuleuse et peuvent rendre toute une gamme d’émotions. Son aide et ses conseils furent vraiment précieux.

Vincent Prairie, présent dès les tout premiers instants de l’aventure, nous a prêté main forte à plusieurs niveaux. Ses capacités manuelles pour les nœuds de matelot, l’installation de filage, de crochets de toute sorte et pour les tests lumières, nous ont bien aidés à avancer.

Dû à nos besoins très précis pour l’éclairage, Guy Simard, grand collaborateur de toujours de L’Illusion, viendra se joindre à nous dans les prochains jours pour nous éclairer de son expertise lumineuse.

Lors de cette période de création, nous avons eu l’aide de formidables conseillés artistiques. Ils furent essentiels pour nous. Posant les bonnes questions, nous suggérant des pistes à explorer, nous donnant spontanément leurs impressions, leurs sensations. Un immense merci à Marc-Antoine Cyr, Peter Eustache, Philippe Racine, Louis-Charles Sylvestre et Claire Voisard!

Sabrina Baran

N'hésitez pas à partager!
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Email this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.