Concept architectural

L’équipe de Saïa Barbarese Topouzanov architectes nous a récemment présenté le concept architectural proposé pour le nouveau Studio-théâtre de L’Illusion. Nous avons été immédiatement charmés par leur approche. Nous sommes heureux de vous la faire découvrir aujourd’hui!

Un quadrilatère majestueux… ou presque

Mais avant toute chose, il faut dire à quel point nous avons hâte de donner au coin Sud-Ouest de cette intersection tout l’amour qu’il mérite.  Entouré par trois bâtiments a très haute valeur patrimoniale, et malgré les efforts déployés pour lui donner un peu de vie, la bâtisse actuelle du Studio-théâtre (un ancien Dunkin’ Donuts) n’a pas fière mine :

Et maintenant, voici ce dont nous rêvons depuis quelques mois : un projet de qualité et innovant sur le plan architectural et urbain  qui permettra de s’élever à la hauteur de la qualité des trois autres bâtiments patrimoniaux de l’intersection.

En complément, la pérennisation des activités du Studio-théâtre et la bonification de l’offre culturelle par les nouveaux espaces permettra de répondre à la demande croissante de la population pour des activités culturelles familiales de qualité; le tout en inscrivant Montréal dans la lignée des grandes métropoles du monde soucieuses du mieux-être des enfants.

Voici donc la présentation du bâtiment tel que proposé par Saïa Barbarese Topouzanov architectes .

Le rideau rouge

«Le théâtre de marionnettes est un art métaphorique aux ramifications illimitées. Multiples formes et techniques s’entrelacent pour former un tout visuel expressif auquel les marionnettistes inculquent l’illusion de vie.»

– Claire Voisard, directrice générale et codirectrice artistique de L’Illusion, Théâtre de marionnettes

Une première esquisse du nouveau Théâtre de L’Illusion réalisé par Saïa Barbarese Topouzanov architectes

Prenant racine dans l’imagerie universelle qu’est le rideau rouge, le nouveau Studio-théâtre de L’Illusion se dévoile comme une métaphore visuelle stimulant l’imagination de l’enfant et l’invitant à la découverte et l’immersion dans le monde théâtral. Cet univers se veut à la fois interactif et à l’échelle de l’enfant.

Dans un premier geste à l’échelle urbaine, le rideau (architectural) de briques rouges calibre les vues vers l’extérieur et module l’interaction avec le contexte environnant. Ce rideau (architectural) rythme la façade et module la largeur des ouvertures en fonction du programme intérieur (salle de spectacle, salon vert, loges, etc.). Le rideau de briques rouges à l’angle des rues Beaubien et Saint-Denis rappelle la tectonique de la colonnade de l’ancienne banque d’épargne, en vis-à-vis du Studio-théâtre. La matérialité du bâtiment proposé, dans un désir de reprise des matériaux du bâtiment mitoyen, est majoritairement en brique rouge. Cette sensibilité matérielle au contexte environnant se combine à merveille avec la métaphore du rideau rouge.

Des éléments ludiques, tel l’escalier central, sont visibles de la rue et l’architecture transforme le lieu en véritable carrefour théâtral. Une fois entrés, on perçoit la double hauteur dans la galerie suivant la rue Beaubien, jusqu’aux espaces de représentations théâtrales.

Le bâtiment assume sa densité sur la grande artère qu’est Saint-Denis et agit comme un pôle rassembleur pour le jeune public et les arts de la marionnette auxquels il est consacré.

SAIA BARBARESE TOPOUZANOV ARCHITECTES

 

Objectifs et historique du projet d’immobilisation

Le Studio-théâtre de L’Illusion est un lieu unique de création, de production et de diffusion de spectacles de théâtre de marionnettes, consacré principalement aux enfants. Il est reconnu à titre de pôle culturel de première importance pour la métropole montréalaise.

De manière à répondre aux besoins exprimés en 2011 dans un programme fonctionnel et technique, la compagnie a acquis le site où elle tient ses activités.  Aujourd’hui, elle s’apprête à procéder à d’importants travaux de construction.

Dans ce havre de création propice à la recherche et à la diffusion d’œuvres originales, les artistes développeront un contact privilégié, de proximité et récurrent avec leur public toujours grandissant en âge et en nombre! Ainsi, ils atteindront des sommets inégalés dans la maîtrise de leur art.

En résumé, L’Illusion s’apprête à offrir aux citoyens un espace culturel professionnel où ils auront accès à un théâtre de marionnettes de haute qualité se démarquant par la grande diversité des approches proposées par des artistes de multiples générations et d’origines diverses. Un théâtre de marionnettes qui fascine, étonne et charme petits et grands!

Les principaux objectifs du projet d’immobilisation du Studio-théâtre de L’Illusion s’inscrivent en parfaite harmonie avec les besoins des citoyens, des artistes et des travailleurs culturels:

ANCRER de façon durable le Studio-théâtre de L’Illusion dans le paysage culturel de la métropole en acquérant le 6430, rue St-Denis;

AMÉLIORER la qualité de vie des citoyens en bonifiant l’accès à une offre culturelle professionnelle et diversifiée;

CONTRIBUER à l’épanouissement du jeune citoyen selon son plein potentiel en bâtissant un lieu accessible à tous misant sur la découverte, l’apprentissage et l’épanouissement;

SOUTENIR l’essor des arts de la marionnette et de ses artisans grâce aux résidences de création, aux Soirées M et à la Programmation Découverte;

BONIFIER la trentaine d’emplois dans le secteur culturel créés au Studio-théâtre de L’Illusion;

PARTICIPER au développement du Quartier culturel de Rosemont – La Petite-Patrie en rassemblant les conditions qui permettront aux créateurs de se consacrer à leur art et d’en vivre dignement et pleinement;

FAVORISER l’épanouissement culturel et social des jeunes, de leurs familles et des artistes;

DÉVELOPPER des activités de médiation culturelle de proximité qui incitent les enfants à prendre une part active dans leur communauté en plus de favoriser la persévérance scolaire;

REVITALISER une intersection importante en la dotant d’une présence visuelle forte et intégrée au paysage urbain

Historique du projet d’immobilisation

Les prémisses (1996-2011)

Dès 1996, L’Illusion amorce le développement de ce concept innovant en aménageant une salle de diffusion à même son espace de création situé, à l’époque, dans l’Arrondissement Plateau Mont-Royal. L’engouement du public est tel que dès 2004, L’Illusion met sur pied un volet de création de spectacles et d’accueil de la petite enfance au Studio-théâtre.

En 2011, confrontée au non-renouvellement de son bail, l’équipe de L’Illusion réalise un Programme fonctionnel et technique avec le soutien du Forum des équipements de Montréal, issu de l’entente Ville/MCC.

La relocalisation et mise à niveau temporaire des installations (2012-2016)

En 2012, une étude d’adéquation valide qu’un terrain, sis au 6430 Saint-Denis, répond aux besoins de L’Illusion. En 2013, un audit technique, réalisé par la firme FABG, confirme la vétusté de l’immeuble construit en 1988 pour répondre aux besoins d’une chaîne de restauration rapide. En s’appuyant sur ces études, un projet est développé et  déposé au Programme d’aide aux immobilisations (PAI) du MCCQ.

Afin de profiter de l’opportunité offerte par le site, L’Illusion signe un bail avec option exclusive d’achat pour le premier terme de 5 ans. La relocalisation et la mise aux normes des installations est appuyée par : Forum des équipements, CDEC de Rosemont-La Petite-Patrie, Filaction, Caisse d’économie solidaire, RISQ, Conseil des arts de Montréal.

Le Studio-théâtre de L’Illusion est réouvert le 12 octobre 2013 dans sa version temporaire. Les travaux visent la mise aux normes minimales des installations permettant de continuer à accueillir le public. Mais il reste encore beaucoup à faire pour offrir au public, aux artistes et aux travailleurs culturels un théâtre de marionnettes digne de ce nom.

Malgré tout, nous y accueillons un public toujours plus nombreux. Lors de la saison 2017-2018, c’est le cap symbolique des 10 000 spectateurs et des 150 représentations qui est franchi. L’engouement du public et des artistes pour cet espace nous donne le vent des les voiles pour continuer à développer le projet d’immobilisation.

En décembre 2016, quatre ans après ce déménagement, L’Illusion a accueilli avec grand enthousiasme la nouvelle du ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, M. Luc Fortin : un accord de principe de 1,7 M$ pour la réalisation du projet d’immobilisation du Studio-théâtre de L’Illusion.

En juin 2017, L’Illusion produit un programme de construction qui détaille la mise en œuvre, les exigences techniques, le budget, l’échéancier et le blocage des espaces.

En janvier 2018, grâce à l’appui financier de Patrimoine Canadien, du MAMOT et de l’Arrondissement Rosemont – La Petite-Patrie,L’Illusion procède à la signature de l’acte de vente du  6430 St-Denis, devenant ainsi propriétaire de ce site privilégié sis à l’angle du quadrilatère St-Denis/Beaubien et reconnu pour sa haute valeur patrimoniale.

Aujourd’hui, nous sommes entourés de partenaires hors pair pour la concrétisation de ce grand rêve :

Ensemble, nous bâtissons un espace culturel unique consacré à l’enfance et au théâtre de marionnettes!